Hélios Créations

Nettoyage d’une pergola : Conseils pour un entretien complet

conseils pour nettoyage de pergola

Extension extérieure de votre maison synonyme de détente et de moments heureux, votre véranda ou pergola bioclimatique doit être régulièrement entretenue afin de préserver sa beauté et sa longévité. Il est recommandé de procéder au nettoyage de votre véranda au moins 2 fois par an. Il faut cependant tenir compte du matériau de sa structure au moment de procéder à ce nettoyage.

Comment nettoyer sa pergola ?

Avant de définir les méthodes pour nettoyer votre pergola, il faudra tenir compte du matériau de sa structure. En effet, on ne nettoie pas une pergola en ossature aluminium, de la même manière que l’on nettoie une ossature en bois.

Quel que soit le matériau de son ossature, l’entretien de votre pergola se déroulera en 4 temps :

  1. La structure
  2. Les lames orientables
  3. Les accessoires
  4. Les chéneaux

Ossature en aluminium

Le nettoyage de l’ossature s’effectue 1 à 2 fois par an, au printemps avant le début de l’utilisation puis en automne.

La première étape est de dépoussiérer, puis nettoyer votre pergola à l’eau avant de savonner abondamment les profils. Pour ce faire, utilisez un chiffon en microfibre, de l’eau claire et un savon doux. Frottez doucement les éventuels éléments collés.

Le liquide vaisselle est un excellent dégraissant pour l’aluminium et, cerise sur le gâteau, il est économique !

Enfin, rincez et passez une raclette pour enlever un maximum d’eau. Vous pouvez ensuite passer un chiffon en microfibre afin d’enlever les dernières gouttes et résidus qui pourraient abimer le revêtement de l’ossature au fil du temps. Pour les tâches tenaces, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc. Pour les traces dues à la faune et à la flore (pollen, insectes, etc.), il existe des kits d’entretien spécifiques qui sont assez efficaces.

Nous vous déconseillons fortement d’utiliser de nettoyeur à haute pression au-dessus de 100 bars, de brosse à poils rigides, de tampon à récurer ni d’eau de javel. Ils abîmeront incontestablement votre pergola !

Si vous possédez une pergola bioclimatique à lames orientables, elles doivent aussi être entretenues. Les lames orientables sont un élément essentiel de la toiture d’une pergola bioclimatique. Elles permettent de réguler l’ensoleillement et la température de votre pergola, par conséquent, il est essentiel d’entretenir minutieusement les lames orientables de votre pergola bioclimatique. Pour ce faire, ouvrez-les au maximum (160°) pour enlever les feuilles et la saleté. Dans un 2d temps, orientez les lames à 90° et nettoyer le dessus et le dessous des lames. Pensez à graisser la jonction des lames à l’aide d’une bombe graissante pour assurer la longévité des engrenages, avoir un mouvement silencieux et sans accros. N’oubliez pas de nettoyer les gouttières pour les désobstruer.

Vérifiez que les trous d’évacuations des eaux pluviales ne sont pas bouchés et dégagez-les en cas de bouchage. Cette opération de nettoyage doit particulièrement être réalisée en période automnale et hivernale afin de prévenir d’éventuels problèmes d’étanchéité. Ces contrôles permettent également de protéger le moteur de vos lames orientables en dégageant les feuilles pouvant gêner l’ouverture de celles-ci. De plus, après chaque pluie, nous vous recommandons d’ouvrir les lames de votre pergola bioclimatique à 45° pour aider à évacuer l’éventuelle eau stagnante. Cela permet d’espacer la fréquence des nettoyages.

À lire sur le même sujet : Quelles sont les solutions pour pouvoir fermer sa pergola ?

Ossature en bois

Après avoir dépoussiéré la structure en bois et inspectez l’état de la peinture afin de vous assurer que des retouches ne sont pas nécessaires. Par la suite, vous pouvez effectuer un lavage au savon noir.

Ensuite, appliquez une protection spéciale pour le bois extérieur. Ce produit doit être appliqué tous les 3 ans dans le but de protéger le bois des intempéries, de l’humidité et des champignons.

Un produit anti-insectes peut être appliqué fois par an, bien que cela ne soit pas obligatoire. Enfin, un scellant hydrofuge de la couleur de la pergola permet d’augmenter grandement la résistance aux intempéries.

pergola hauteur inclinée

À quelle fréquence nettoyer sa pergola ?

En général, un nettoyage biannuel de votre pergola est recommandé, mais selon son lieu d’installation, son nettoyage pourrait être plus fréquent. En effet, si votre pergola est située près de végétation importante, le nettoyage peut être plus fréquent. De plus, si votre pergola est confrontée à l’air marin, nous vous conseillons de la rincer régulièrement avec un jet d’eau pour éliminer les dépôts salins.

Si votre véranda est dans une zone plutôt industrielle, un rinçage régulier à l’eau claire, permettra de diluer les éventuels dépôts et résidus chimiques qui pourraient abimer prématurément votre pergola, en insistant sur les bordures et les recoins.

Entretien de vos accessoires

Lavage des éclairages

Si votre pergola dispose d’un système d’éclairage LED intégré, une simple lingette ou une microfibre humide autours des spots et appliques sera suffisant.

Lavage des stores et des vitrages

Qu’il s’agisse d’une véranda ou d’une pergola bioclimatique, les vitrages et en particulier leurs rails coulissants doivent être entretenus avec fréquence. Dans ce cas, l’utilisation d’un petit aspirateur manuel peut être d’une grande aide pour évacuer les éventuels graviers qui pourraient gêner les systèmes d’ouverture de vos vitrages.

Pour les stores qui vous protègent du soleil, une éponge humide imbibée d’eau savonneuse fera l’affaire pour débarrasser des poussières et tâches. N’hésitez pas à utiliser une petite brosse pour vous aider à enlever les tâches. Pour le rinçage, de l’eau tiède fera l’affaire puis laissez sécher.

Pour conclure

Au moment d’entretenir votre véranda ou pergola bioclimatique, le premier point à prendre en compte est le matériau de sa structure. Si celle-ci est en bois, en aluminium ou en PVC, les étapes à suivre sont différentes.  Il ne faut pas non plus négliger les lames orientables de votre pergola bioclimatique et les éventuels accessoires qui complètent votre véranda ou pergola.

Gardez également en tête que dans un environnement maritime ou très végétalisé, l’entretien de votre pergola devra être beaucoup plus régulier.

Si malgré nos conseils, des doutes persistent, nous vous recommandons vivement de vous référer au manuel d’entretien qui vous aura été délivré au moment de la construction de votre pergola. Vous pouvez par ailleurs contacter votre vérandaliste pour vous assurer de ne pas commettre d’impairs et protéger votre véranda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.